Le tableau de Monet dégradé au musée d'Orsay, le 7 octobre 2007
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
La dégradation d'un tableau de Monet, "Le pont d'Argenteuil", dans la nuit de samedi à dimanche au musée d'Orsay, a provoqué "l'indignation" de la ministre de la Culture, qui a demandé une aggravation des sanctions pour les actes de délinquance touchant les biens culturels.
"Il faut voir comment on peut aggraver les sanctions quand il y a intrusion dans des musées, des églises et des monuments", a déclaré Christine Albanel, qui s'est rendue dimanche dans le musée parisien pour constater les dégâts. Mme Albanel a saisi à ce sujet la garde des Sceaux Rachida Dati.
En principe les Monet sont à l'étage, on peut se poser la question : que faisaient les gardiens, comment ont-ils mis aussi longtemps pour réperer les intrus ? Quels sont les systèmes d'alarme aussi peu fiables qui protègent les collections françaises. Moi aussi cela m'indigne, mais aussi cela m'interpelle.