La fleur et l'art moderne
Qu'advient-il quand le motif parfois trop suave de la fleur se heurte au radicalisme de l'art moderne ? Dans une vaste exposition qui rassemblait plus de 160 oeuvres, la Fondation Beyeler explore cette question en prenant en compte toute la période de l'art moderne et contemporain, de l'impressionnisme à nos jours. Bilan : de toute évidence, il y a bien des choses que l'art moderne n'a pu - et ne peut - exprimer qu'« à travers la fleur ». Celle-ci a même été pour de grands artistes de cette époque - Edouard Manet, Vincent van Gogh, Georgia O'Keeffe, Andy Warhol, Jeff Koons - un motif central, qui leur a permis d'expérimenter et de façonner certaines évolutions capitales de l'art moderne. Parallèlement à la peinture et à la sculpture, la fleur joue également un rôle majeur dans les domaines de la vidéo et des installations - tout comme dans la photographie à laquelle la Fondation Beyeler avait accordé pour la première fois, dans le cadre de cette exposition, une place de première importance.
Voir ici